Concert du Nouvel An à l’Arsenal de Metz

Au temps de la famille Strauss, les Viennois adorent les parades militaires (Cavalerie légère), ne résistent guère aux petits plaisirs du commérage, auxquels fait allusion l’irrésistible Tritsch-tratsch Polka et chérissent par-dessus tout leur beau Danube aux reflets d’azur. C’est un plaisant aspect de la sociologie viennoise qu’évoquera le concert de l’Orchestre national de Metz, aux sons de la plus merveilleuse musique de divertissement qui soit. Encore que pour la musique de danse, Tchaïkovski, grand admirateur de Johan Strauss, n’était pas en reste. Ainsi que le montre la féérique Suite de ballet de La Belle au bois dormant, ou encore ce somptueux bal pétersbourgeois qu’évoquent la Polonaise et la Valse tirées de l’opéra Eugène Onéguine.

N'hésitez pas à les commander sur le site dans la rubrique "spectacle" ou via le moteur de recherche.

Nos dernières actus